Visuel

Cours de Danses

Les Danses Standards

La Valse lente


Visuel

La valse lente ou anglaise est une forme de valse apparue dans le même temps que la valse viennoise au début du XIXe siècle.

Cette valse ne se dansait encore que sur deux temps et n'était qu'une simple évolution de la valse viennoise classique sur trois temps, remplaçant le deuxième temps par une pause.

Cette façon de danser la valse s'étendit après la Seconde Guerre mondiale grâce à une nouvelle génération qui cherchait une façon stylisée et naturelle de danser la valse.

Le Tango


Visuel

Le Tango est connu en Argentine depuis le XIXième siècle. Cette danse d’origine espagnole a été introduite en Argentine par les gitans et sa musique a été popularisée par Carlos Gardel. A l’origine pratiquée dans les bas-fonds de Buenos Aires, le Tango est sorti des bas quartiers du port de La Boca pour conquérir de manière surprenante les plus beaux salons d’Europe.

Le Tango a emprunté le caractère strict du Tango argentin, mais l’a développé dans une chorégraphie plus spectaculaire avec des temps de pause, des accélérations et des figures qui laissaient, à l’origine, une large place à l’improvisation. Les mouvements de tête évoquent la violence des origines du Tango. Il se danse sur une musique qui doit exprimer de manière exacerbée la douleur, la misère, le mal de vivre ou encore la domination, la passion et la séduction.

Slow Fox


L'appellation slow fox est répandue en France et en Allemagne, tandis qu'en Angleterre cette danse prend le nom de foxtrot.Le slow-fox apparut en France en 1917, lorsque les "boys" américains vinrent combattre les armées du Kaiser Guillaume Il aux côtés des alliés.

Visuel

Aux États-Unis, elle était connue depuis quelques années et, comme pour de nombreuses autres danses, elle prit naissance parmi la population noire de Harlem à New York.

Ses influences, à l'origine, furent paradoxalement le Négro-piritual, le One-step et le Rag. Plus tard, les blancs prirent la relève et l'allure générale s'assagit alors que les rythmes qui, au départ, étaient assez lents, s'accélérèrent.

Dans les années 20, les orchestres jouaient jusqu'à 180 battements métronomes et, pour des tempos aussi différents, une seule et unique danse ne suffisait pas.

Il y eut d'une part le Quick Fox-Trot (qui devint plus tard le Quickstep) et, d'autre part, le Fox-Trot. Ce sont les professeurs et danseurs anglais qui allaient, au fil du temps, enrichir cette danse et lui donner finalement sa structure actuelle.

Les pas les plus importants du Slow-Fox sont "les 3 pas", le "chassé" et surtout "la plume" qui caractérise certainement le plus cette danse. Ce dernier pas ne fit toutefois son apparition qu'au Championnat du monde de 1922 à Londres.

Pour danser parfaitement le Slow-Fox, il est indispensable de donner à son interprétation une allure toujours mouvante, très fluide, sans temps d'arrêt, en évoluant beaucoup. Le Slow-Fox ou Fox-Trot est une danse de compétition parmi les standards, la plus difficile selon les connaisseurs car il est exclu de l'apprendre autrement qu'avec un professeur. Cependant, chaque danseur ayant saisi les subtilités de cette danse affirmera que c'est un rêve de la danser. Le tempo du Slow-Fox est de 30 mesures par minute, mesures à 4 temps.

La Valse Viennoise


Visuel

Elle désigne une danse à pas rapides, sur un tempo compris entre 110 et 180 battements par minute. Il existe également des versions lentes (tempo de 60 à 80), parfois appelées valse anglaise ou boston.

Dans les concours, la valse viennoise obéit actuellement à deux standards :

  • le style international : valse toujours dansée en position rapprochée, ce qui limite le nombre de figures. Ce style de danse est beaucoup plus élégant et complexe que le style suivant
  • le style américain : valse beaucoup plus libre, dans laquelle les partenaires peuvent rompre le contact pour effectuer des figures variées.

Quick-Step


Visuel

Dans les années 1920, plusieurs orchestres jouaient des morceaux de foxtrot trop vite ce qui n'était pas du goût de tout le monde et surtout pas des journalistes. Les gens parlaient d'un « Quick Time Fox Trot ». Le charleston a également eu une grande influence sur cette danse qui comme son nom l'indique, est une danse très rapide et très vivante, comprenant des sauts, des jetés et des chassés.